Scholz : "L’UE ne peut plus se permettre un droit de veto national en politique étrangère"

L’Union européenne ne peut plus se permettre de maintenir des veto nationaux sur les décisions relatives à la politique étrangère et de sécurité commune de l’Union européenne, a écrit le chancelier Olaf Scholz dans un poste d’opinion pour le Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) dimanche. Sinon « vous ne serez plus entendu dans un monde de grandes puissances concurrentes ».

Le conflit militaire entre Kyiv et Moscou fait l’unité de l’Europe [der EU] de plus en plus urgents et augmentent la pression pour mettre fin aux « blocages égoïstes des européennes » par les décisions individuelles [EU-]États membres, poursuit Scholz dans son article. Scholz dans sa contribution :

« Plus de blocages égoïstes des décisions européennes par les États membres individuels. Plus d’unilatéralisme national qui nuit à l’Europe dans son ensemble. Nous ne pouvons tout simplement plus nous permettre des veto nationaux, par exemple en matière de politique étrangère, si nous voulons continuer à être entendus dans un monde de grandes puissances concurrentes ».

Scholz est confronté aux critiques de Kiev et d’autres alliés occidentaux selon lesquelles l’Allemagne n’a pas pris une position de leader dans la crise ukrainienne – une accusation que Scholz a niée à plusieurs reprises.

L’escalade militaire en Ukraine a conduit à un changement fondamental de la politique de défense allemande. Scholz écrit que le G7 et d’autres pays pourraient travailler ensemble pour trouver des solutions à la crise alimentaire mondiale, au changement climatique et à la pandémie si « l’Allemagne prenait la responsabilité de l’Europe et du monde ».

Scholz a poursuivi en disant que dans les mois à venir, l’Allemagne ferait des propositions pour une politique migratoire « européenne » commune, construisant une défense « européenne », une souveraineté technologique et une résilience démocratique.

Plus sur le sujet – Ukraine war live ticker : 250 mercenaires étrangers tués par les forces aériennes russes



Source link