Cuba et la France coopèrent sur le développement des énergies renouvelables — RT EN

23 juin 2022 18:43

Cuba et la France ont signé un document destiné à encourager le développement des énergies renouvelables dans la nation insulaire. Selon le ministre cubain de l’énergie, l’objectif à long terme du pays est de produire 100 % de son électricité à partir de sources renouvelables.

Source : AFP © GERSENDE RAMBOURG

Mercredi, Cuba et la France ont signé un protocole d’accord pour accélérer le développement des énergies renouvelables dans la nation des Caraïbes. Le document a été signé par le ministre cubain de l’Énergie et des Mines Nicolás Liván Arronte, l’ambassadeur de France à La Havane Patrice Paoli et le commissaire de représentation de l’Agence française pour le développement Guillaume Graff.

Arronte a déclaré sur Twitter que les relations entre Cuba et l’Agence française pour le développement énergétique sont en « excellent état ». Son point culminant jusqu’à présent est l’installation de neuf parcs solaires d’une capacité de 50 mégawatts dans certains endroits reculés de l’île des Caraïbes.

Reafirmamos el excellent estado de las relaciones de la Agencia Francesa de Desarrollo, AFD y #Cuba dans le secteur energético, cuyo punto culminante ha sido el Proyecto de installation de 9 parques fotovoltaicos para una potencia de 50 MW.Trabajamos #PorUnDesarrolloSosteniblepic.twitter.com/864loPhihZ

— Liván Nicolás Arronte Cruz (@arronte_livan) 23 juin 2022

Le ministre cubain a écrit dans un autre tweet :

« La vision de notre pays est d’atteindre une production d’électricité à 100 % à partir de sources d’énergie renouvelables afin d’atteindre la souveraineté énergétique nécessaire. »

Ariel Orta, chef du Département des relations internationales et de la coopération au ministère cubain de l’Énergie, a déclaré à l’agence de presse Prensa Latina qu’entre autres, ils enquêtaient sur le possibilité en nord-est de l’île pour utiliser l’énergie éolienne. Selon le responsable, le territoire cubain est électrifié à 99 %. Mais il y a des endroits où l’équipement devrait être modernisé ou remplacé. C’est pourquoi la coopération dans ce domaine est importante pour le pays.

Plus sur le sujet – Plus de visas et de voyages : les États-Unis relâchent leur cap vers Cuba

En bloquant RT, l’UE vise à réduire au silence une source d’information critique et non pro-occidentale. Et pas seulement en ce qui concerne la guerre en Ukraine. L’accès à notre site internet a été rendu plus difficile, plusieurs réseaux sociaux ont bloqué nos comptes. Il appartient maintenant à nous tous de savoir si le journalisme au-delà des récits traditionnels peut continuer à être poursuivi en Allemagne et dans l’UE. Si vous aimez nos articles, n’hésitez pas à les partager partout où vous êtes actif. C’est possible parce que l’UE n’a pas interdit notre travail ou la lecture et le partage de nos articles. Remarque : Cependant, avec la modification de la « loi sur les services de médias audiovisuels » le 13 avril, l’Autriche a introduit un changement à cet égard, qui peut également affecter les particuliers. C’est pourquoi nous vous demandons de ne pas partager nos publications sur les réseaux sociaux en Autriche tant que la situation n’aura pas été clarifiée.





Source link