Le ministre malien des Affaires étrangères salue les « résultats impressionnants » de la coopération sécuritaire avec la Russie — RT EN

Le ministre malien des Affaires étrangères a hautement salué les résultats de la coopération militaire avec la Fédération de Russie. L’armée malienne est maintenant passée à l’offensive contre les groupes terroristes.

Le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, a déclaré que grâce à la coopération en matière de sécurité avec la Russie et aux importations d’équipements militaires russes, son pays peut se doter de capacités de combat aérien indépendantes et lancer une contre-offensive contre les terroristes, a rapporté l’agence de presse Sputnik. Le chef de la diplomatie malienne a déclaré :

« Je dois vous dire que notre coopération avec la Russie donne déjà des résultats impressionnants. Aujourd’hui, grâce à l’aide russe, le Mali peut mener des reconnaissances indépendantes et également attaquer depuis les airs. Les opérations militaires actuellement en cours sont entièrement coordonnées par les forces armées maliennes. . »

La coopération militaro-technique bilatérale existe depuis des années et a été renouvelée en 2019 dans un accord en vertu duquel le Mali recevra du matériel militaire, des avions, des armes et d’autres équipements de la Russie, ainsi qu’une assistance technique et une expertise pertinentes.

L’importation d’armes de Russie a permis au Mali de changer sa stratégie de défense et de lancer des contre-offensives contre les terroristes presque dans tout le pays, a souligné le ministre.

« Pendant un moment, nous sommes restés au sol, dans les camps (sans avancer), et les terroristes nous ont attaqués. Maintenant que l’armée malienne passe à l’offensive, nos troupes sont devenues plus mobiles, grâce à l’aviation, que les Les militaires aident à se déplacer. Nous avançons, menons des attaques, et grâce à ces opérations d’envergure, le groupe terroriste est touché.

À la suite des négociations de la semaine dernière avec Diop à Moscou, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que Moscou continuerait d’aider le Mali à améliorer les capacités de combat de ses forces armées, la Russie souhaitant mettre fin le plus rapidement possible aux crises en Afrique.

L’aide russe a également contribué à stabiliser la situation sécuritaire dans le pays afin que des milliers de réfugiés maliens puissent rentrer chez eux, a déclaré Diop.

« Au cours de l’opération de trois à quatre mois, plus de 100 000 personnes ont pu rentrer chez elles. Des marchés ont déjà été ouverts dans de nombreuses colonies, et les gens mènent leur vie normale et cultivent les champs. »

La visite de Diop en Russie s’est déroulée dans le contexte d’une tentative de coup d’État militaire au Mali. Selon le ministère malien de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, un groupe de responsables militaires soupçonnés d’avoir été soutenus par un « État occidental » a tenté un coup d’État dans ce pays africain le 12 mai, mais a été empêché par le reste de l’armée.

En mai de l’année dernière, les forces maliennes, dirigées par le vice-président de l’époque Assimi Goïta, ont renversé le président par intérim Bah N’Daw et le Premier ministre sortant Moctar Ouané après les avoir accusés d’avoir violé les règles de transition. Un conseil militaire a pris le contrôle du pays et a annoncé son intention d’organiser des élections présidentielles et législatives en 2022. En juin 2021, la cour constitutionnelle du Mali a déclaré Goïta président par intérim.

Plus sur le sujet – Rétribution du Mali : la coopération militaire avec la France est terminée

En bloquant RT, l’UE vise à réduire au silence une source d’information critique et non pro-occidentale. Et pas seulement en ce qui concerne la guerre en Ukraine. L’accès à notre site internet a été rendu plus difficile, plusieurs réseaux sociaux ont bloqué nos comptes. Il appartient maintenant à nous tous de savoir si le journalisme au-delà des récits traditionnels peut continuer à être poursuivi en Allemagne et dans l’UE. Si vous aimez nos articles, n’hésitez pas à les partager partout où vous êtes actif. C’est possible parce que l’UE n’a pas interdit notre travail ou la lecture et le partage de nos articles. Remarque : Cependant, avec la modification de la « loi sur les services de médias audiovisuels » le 13 avril, l’Autriche a introduit un changement à cet égard, qui peut également affecter les particuliers. C’est pourquoi nous vous demandons de ne pas partager nos publications sur les réseaux sociaux en Autriche tant que la situation n’aura pas été clarifiée.



Source link