La Russie expulse des diplomates des pays membres de l’Union européenne

En réponse à l’expulsion précédemment ordonnée de diplomates russes de ces pays, le ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie a déclaré mercredi que 24 diplomates italiens, 27 espagnols et 34 français avaient été déclarés indésirables. Ces personnels de l’ambassade ont désormais entre sept jours et deux semaines pour quitter la Russie.

Cela a été confirmé par la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Maria Zakharova lors d’un briefing à Moscou mercredi.

La France avait précédemment expulsé 41 diplomates russes et le 5 avril, l’Espagne avait expulsé 27 membres du personnel de l’ambassade russe.

Un porte-parole du ministère français des Affaires étrangères a quant à lui déclaré dans un point de presse que la France regrettait la décision de la Russie d’expulser les diplomates français de Moscou et la jugeait infondée.

Les observateurs ont remarqué que cette fois Moscou a attendu relativement longtemps avant de prendre des contre-mesures aux expulsions de diplomates russes de nombreux pays de l’UE qui ont eu lieu fin mars et début avril. On peut également constater que le ministère russe des Affaires étrangères n’intensifie pas la « guerre des expulsions » : le même nombre de diplomates qu’auparavant, à l’inverse, sont expulsés de Russie par les mesures prises par les États respectifs. Dans le cas de la France, le La réaction russe a même été un peu plus douce.

Plus sur le sujet – Moscou veut « reconsidérer radicalement » les relations avec les pays hostiles



Source link