L’Allemagne s’oppose au label vert de l’UE pour le nucléaire — RT EN

Le différend européen sur la promotion de l’énergie nucléaire et sa classification comme climatiquement neutre se poursuit : l’Allemagne a de nouveau annoncé qu’elle opposerait son veto à la proposition de résolution de la Commission européenne qui favoriserait la construction de centrales nucléaires.

Comme annoncé, l’Allemagne se prononcera contre un label de durabilité pour l’énergie nucléaire proposé par la Commission européenne. Le gouvernement fédéral a déclaré à la présidence française du Conseil son intention d’opposer son veto à l’acte législatif complémentaire correspondant. Cela a été annoncé samedi soir par le ministère des Finances à la demande de l’agence de presse allemande. Si les États de l’UE ou le Parlement européen s’y opposaient, l’acte juridique pourrait être empêché d’entrer en vigueur, selon le ministère des Finances. La France assure actuellement la présidence tournante des États de l’UE à Bruxelles.

Le député européen Rasmus Andresen a été ravi d’apprendre les nouvelles de Berlin. « Le non allemand est une gifle pour la Commission européenne. La pression sur Ursula von der Leyen pour mettre fin à cette mauvaise voie s’accroît », a déclaré le porte-parole de la délégation des Verts. Les Verts appellent désormais également les autres États membres à s’opposer à la proposition de la Commission. En juillet, le Parlement européen doit voter sa position sur la proposition.

La Commission de l’Union européenne avait Une résolution a été présentée début février, qui classe l’énergie nucléaire et le gaz naturel comme durables et respectueux du climat sous certaines conditions. La décision fait partie de la soi-disant taxonomie, c’est-à-dire une procédure uniforme de classification des technologies comme respectueuses du climat ou non. La soi-disant taxonomie est un système de classification des investissements durables.

Le classement de certains investissements comme durables vise à attirer les investisseurs pour faire avancer la transition énergétique. Jusqu’à présent, les énergies renouvelables, entre autres, ont été classées comme respectueuses du climat dans la taxonomie. L’objectif du nouveau système de classification est d’encourager davantage d’investissements dans les économies « vertes ».

L’UE veut être totalement neutre pour le climat d’ici 2050. Selon les estimations de Bruxelles, cela nécessite des investissements de 350 milliards d’euros.

Le projet de résolution de Bruxelles a classé les investissements dans de nouvelles centrales électriques au gaz comme respectueux de l’environnement d’ici 2030 – à condition qu’ils remplacent les anciennes centrales électriques au charbon et ne puissent être exploités qu’avec des ressources plus respectueuses du climat telles que l’hydrogène d’ici 2035.

Les centrales nucléaires devraient même être considérées comme respectueuses du climat jusqu’en 2045, à condition que des mesures pour le stockage définitif des déchets radioactifs soient présentées d’ici 2050.

Plus sur le sujet – Ministre suédois de l’énergie pour la construction de nouvelles centrales nucléaires : « Il faut sécuriser la production d’électricité »

rt de / dpa

En bloquant RT, l’UE vise à réduire au silence une source d’information critique et non pro-occidentale. Et pas seulement en ce qui concerne la guerre en Ukraine. L’accès à notre site internet a été rendu plus difficile, plusieurs réseaux sociaux ont bloqué nos comptes. Il nous appartient maintenant à tous de savoir si le journalisme au-delà des récits traditionnels peut continuer à être poursuivi en Allemagne et dans l’UE. Si vous aimez nos articles, n’hésitez pas à les partager partout où vous êtes actif. Cela est possible car l’UE n’a pas interdit notre travail ou la lecture et le partage de nos articles. Remarque : Cependant, avec la modification de la « loi sur les services de médias audiovisuels » le 13 avril, l’Autriche a introduit un changement à cet égard, qui peut également affecter les particuliers. C’est pourquoi nous vous demandons de ne pas partager nos publications sur les réseaux sociaux en Autriche tant que la situation n’aura pas été clarifiée.



Source link