La Bulgarie signe un accord avec les États-Unis pour acheter du gaz naturel liquéfié

La Bulgarie a conclu un accord avec les États-Unis pour acheter du gaz naturel liquéfié (GNL), a annoncé mercredi le gouvernement du pays. L’accord a été conclu lors d’une rencontre entre le Premier ministre bulgare Kiril Petkov et le vice-président américain Kamala Harris.

Les livraisons commenceront en juin et le pays devrait recevoir la matière première à un prix inférieur à celui qu’il a payé pour l’approvisionnement en gaz naturel de la Russie, selon le communiqué. Bien que le montant exact n’ait pas encore été mentionné.

La Russie avait cessé de fournir du gaz à la Bulgarie parce que Sofia avait refusé d’accepter le nouveau système de paiement basé sur le rouble de Moscou. Cela a été introduit pour sécuriser les paiements face aux sanctions occidentales restreignant les transactions financières de la Russie.

Commentant la décision de Sofia, le ministre bulgare de l’Energie, Alexander Nikolov, a déclaré que la procédure de paiement du gaz dans le cadre des nouvelles exigences de la Russie « comportait des risques importants ». Et il a ajouté :

« En effet, nous perdons le contrôle de notre argent après avoir payé en dollars, comme nous l’avons convenu. Il y a un risque de non-respect des engagements – inexécution de la part d’une banque russe, qui se charge de convertir le montant concerné en roubles. « 

Entre-temps, plus de dix clients européens de la Russie ont déjà accepté le nouveau mode de paiement et ouvert des comptes auprès de Gazprombank pour le transfert des paiements. Plus récemment, l’importateur de gaz allemand VNG a approuvé la méthode de paiement en rouble pour le gaz naturel et a ouvert les comptes nécessaires. La société a déclaré qu’elle ne prévoyait pas de difficultés pour échanger des roubles, ajoutant :

« L’ouverture du compte s’est très bien déroulée. »

Plus sur le sujet – Avec l’arrêt de l’approvisionnement en gaz de la Russie : l’économie allemande pourrait s’effondrer de 12 %



Source link