Sahra Wagenknecht testée positive pour le SARS-CoV-2 — RT DE

26 janvier 2022 19:52

La politicienne de gauche Sahra Wagenknecht a été testée positive pour le pathogène SARS-CoV-2. Wagenknecht, qui affirme ne pas avoir été vaccinée contre Corona, a expliqué qu’elle allait bien jusqu’à présent et qu’elle ne présentait aucun symptôme.

La politicienne de gauche Sahra Wagenknecht a été testée positive pour le pathogène SARS-CoV-2 mercredi matin. Un porte-parole du groupe a confirmé mercredi qu’il y avait eu un test positif. Plusieurs médias en avaient déjà parlé. Plus tard, la députée de gauche a pris la parole et a déclaré au dpa qu’elle n’avait jusqu’à présent aucun symptôme :

« Je n’ai encore rien remarqué. Soit ça arrive, soit j’en ai déjà fini. »

En raison de la participation prévue au talk-show de Sandra Maischberger mercredi soir, elle a fait un test PCR mardi matin.

« Et ce matin, j’étais presque en route pour l’aéroport, le résultat positif est arrivé. »

Wagenknecht, qui affirme ne pas avoir été vacciné, a expliqué plus loin au dpa :

« Bien sûr, j’ai toujours eu du respect pour le fait que j’obtiendrai un résultat comme celui-ci à un moment donné, et maintenant j’espère juste que je suis l’un des plus chanceux et qu’il est sans symptôme ou au moins léger. « 

Wagenknecht continue de rejeter l’introduction d’une obligation générale de vacciner, débattue mercredi au Bundestag. Dans la perspective de l’automne, elle juge discutable l’introduction de la vaccination obligatoire :

« Nous ne savons pas quelles mutations menacent à l’automne. Elles peuvent être inoffensives ou plus dangereuses. Nous ne savons pas si les vaccins actuels fonctionnent ou si, si vous vous faites vacciner maintenant, vous avez encore une protection à l’automne. . C’est comme ça qu’il y a beaucoup de points d’interrogation. Je ne pense pas que vous puissiez décider sur une base comme ça. »

À la fin de l’année dernière, Wagenknecht a déclaré publiquement qu’elle n’avait pas été vaccinée contre le COVID-19. Le politicien a également critiqué à plusieurs reprises l’exclusion des personnes non vaccinées de la vie publique. Elle a souligné à plusieurs reprises qu’elle n’était pas une opposante radicale à la vaccination, car elle considérait qu’une vaccination contre le COVID-19 était utile, par exemple, pour les personnes âgées ou les patients à risque.

Plus sur le sujet – Wagenknecht sur « 2G Plus » au Bundestag : « Épidémiologiquement absurde et manifestement inconstitutionnel »



Source link